Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Orientations de la recherche 2014-2018

Thématique B : L’Europe, une culture urbaine

publié le , mis à jour le

Coordination : Florence Brondeau et Hadrien Dubucs

Participants : F. Barthe, P. Boulanger, F. Brondeau, G. Chemla, H. Dubucs, GF. Dumont, A. Da Lage, S. Desruelles, L. Dupont, S. Fassier-Boulanger, E. Fouache, C. Fournet-Guérin, G. Fumey, A. Geppert, C. Giusti, S. Guichard-Anguis, F. Huguenin-Richard, S. Lignon-Darmaillac, E. Lorenzi, O. Milhaud, V. Moriniaux, L. Prieur, M. Tabeaud, O. Sevin, R. Woessner

Aujourd’hui, trois quarts des Européens sont urbains. Mais ce qui fait la spécificité de l’Europe n’est pas son taux d’urbanisation mais sa trame urbaine qui s’inscrit dans une histoire pluriséculaire. Y a-t-il une vision européenne de l’urbain ? Sur quels concepts globaux s’appuie-t-elle ? Quels en sont les enjeux ? Et quelles politiques – européennes, nationales, locales – les mettent en pratique ?

Depuis les années 1970, l’emprise spatiale des villes augmente avec le développement des infrastructures, l’élévation du revenu des ménages, la diminution de la taille et de l’accroissement du nombre de ménages et le vieillissement de la population. De nombreux enjeux de société en découlent, auxquels l’urbanisme tente de répondre.
Depuis les années 1990, l’Union européenne a intégré une « action » urbaine dans ses politiques territoriales. L’effet levier de ces politiques et leur influence sur les pratiques nationales vont croissant. Les communautés de praticiens sont mobilisées et réfléchissent sur ces questions, inversement en France, la recherche universitaire accuse un retard.

Cette orientation fédère les recherches autour de l’aménagement, des transports, des mobilités, des politiques de la ville, des quartiers de ville, des pollutions, des patrimoines, de l’agriculture intra-urbaine et périurbaine etc.