Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Recherche > Orientations de la recherche 2014-2018

Thème tranversal : Pôle édition

publié le , mis à jour le

Le laboratoire de géographie ENeC édite une revue et une collection toutes deux nommées Géographie et cultures.

La revue Géographie et cultures, présente sur la liste des revues de référence de l’AERES, a su trouver sa place dans les débats scientifiques de la géographie française. Au seuil du nouveau quadriennal, l’archive sera disponible au format numérique. Les efforts de réorganisation de la production de la revue permettront d’entrer dans une nouvelle phase au début de la période 2014-2018.

Revue

Coordination : Yann Calbérac

Géographie et cultures reste la seule revue française de géographie culturelle, la ligne éditoriale est recentrée sur le « tournant culturel » et plus largement sur les cultural studies. Depuis 1992 elle dresse un panorama actualisé autant en France qu’à l’étranger de l’état de la recherche dans ce domaine. Elle offre une capacité d’accueil de thématiques nouvelles inédites dans la discipline. Pour ce nouveau quinquennal elle s’affirme comme une plate-forme d’idées, d’objets et de formats nouveaux et contribue ainsi au renouvellement de la géographie. Sa force est liée à la place originale qu’elle occupe dans le champ académique.

Le passage en ligne de la revue sur la plate-forme revue.org (barrière éditoriale de 6 mois demandée par l’éditeur l’Harmattan) a débuté. Les 20 derniers numéros sont déjà en ligne.

Collection

Coordination : Catherine Fournet-Guérin

Fondée en 1992 par le Professeur Paul Claval, grand nom de la géographie contemporaine, la collection Géographie et cultures, publiée à l’Harmattan et développée par le laboratoire Espaces, nature et culture (CNRS/Paris-Sorbonne) est ouverte à des travaux universitaires qui s’intéressent à la dimension culturelle des faits géographiques, à toutes les échelles. Parmi les champs couverts figurent l’approche épistémologique qui en permet une compréhension réflexive, les approches inscrites dans la durée des temps et des mémoires, telles les processus de patrimonialisation, la géographie historique et la géohistoire, ainsi que les approches représentationnelles et discursives, qu’elles soient textuelles, iconographiques et artistiques au sens large.
Outre les géographes, elle est ouverte à tous ceux qui s’intéressent à ces thématiques (historiens, ethnologues, anthropologues, sociologues…) dans une perspective de dialogue interdisciplinaire.
Depuis ses débuts, presque une cinquantaine de titres ont été publiés, qu’il s’agisse de thèses, d’actes de colloque, d’essais, de restitutions de séminaires de recherche ou encore de traduction d’ouvrages étrangers. Parmi les derniers titres parus : L’invention du carnaval au XIXe siècle : Paris, Nice, Rio de Janeiro et Natures, miroirs des Hommes.
Les manuscrits sont reçus et lus par un comité de lecture composé d’enseignants-chercheurs.

http://www.editions-harmattan.fr/in...