Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Vie scientifique > Séminaires thématiques > Archives des séminaires

Architecture carcérale contemporaine : matérialités, utopies, prospectives

publié le

Organisation : Olivier Milhaud (ENeC) et David Scheer (Université Libre de Bruxelles)

Ce cycle de journées d’étude se fait dans le cadre du Groupe Européen de Recherche sur les Normativités (GERN), réseau qui réunit 10 pays et plusieurs laboratoires CNRS. Les journées d’étude sont co-organisées par l’UMR ENeC (Olivier Milhaud) et le Centre de recherches criminologiques de l’Université Libre de Bruxelles (David Scheer)

  • « La matérialité carcérale, conçue et vécue », 9 juin 2017, à Paris-Sorbonne. Avec Jennifer Yeghicheyan « ‘‘Une fourmilière !’’ Des usages d’un rond-point en maison d’arrêt » ; Manon Veaudor « Quadriller l’espace carcéral. Le rôle des assignations urbaines sur les pratiques d’affectation et de surveillance en détention » ; Anaïs Tschanz « L’intimité à l’épreuve de l’espace carcéral » ; Valérie Icard « Le maintien de l’ordre à l’épreuve du renouvellement de l’espace carcéral en Espagne » ; Rita Carlos « Un regard décalé : le Centre Educatif Fermé, modes et sens d’appropriation de l’espace » ; Lucie Bony « Retours sur le livre blanc pénitentiaire : repenser l’architecture pénitentiaire ? »
  • « L’utopie et les modèles pénitentiaires », 19 novembre 2017, à l’Université Libre de Bruxelles. 19 novembre 2017, à l’Université Libre de Bruxelles. Avec - Elsa Besson, « L’architecture carcérale à l’aune de la cellule. Origines, mythes et constances de la prison individuelle » ; Jean-Manuel Larralde, « L’espace carcéral au prisme des exigences de la CEDH » ; Christophe Mincke, « Une prison sans limites. Porosité ou extension ? » ; Julien Pieret (et Dan Kaminski), « Plongée (et contre-plongée) pénitentiaire. Une étude exploratoire des représentations cinématographiques de l’espace carcéral » ; Christian Demonchy, « Les enjeux d’un nouveau projet d’architecture carcéral » ; Augustin Rosenstiehl, « Construire l’abolition ? ».
  • Une troisième journée « Architecture carcérale et perspectives d’avenir », est prévue en mai 2018